L’ACEB se réjouit de la progression vers un ALE entre le Canada et le Royaume-Uni

Ottawa, ON – L’Association canadienne des éleveurs de bovins (ACEB) est heureuse de constater que le dossier d’un futur accord de libre-échange (ALE) entre le Canada et le Royaume-Uni progresse avec le dépôt des objectifs de négociation le 16 février 2022 par l’honorable Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international.

Alors que le Canada et le Royaume-Uni (R.-U.) agissent actuellement dans le cadre de l’accord intérimaire, la plus grande priorité de l’ACEB a été de parvenir à un ALE ambitieux à long terme avec le R.-U. qui résout les facteurs limitant le commerce existant. L’ACEB continue de partager ses priorités avec le gouvernement du Canada, car il est impératif que les industries du bœuf du Canada et du Royaume-Uni puissent bénéficier d’un accès égal et d’avantages mutuels à cette relation commerciale et la développer. L’établissement de paramètres commerciaux progressifs, tels que ceux contenus dans l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), sera le centre d’intérêt de l’ACEB pour les négociations futures qui peuvent maintenant commencer 30 jours après le dépôt des priorités de négociation.

“Il est primordial que les industries du bœuf du Canada et du Royaume-Uni aient toutes deux l’occasion de bénéficier de cette relation commerciale”, déclare Bob Lowe, président de l’ACEB.  “À l’heure actuelle, la relation commerciale est déséquilibrée et corriger cette situation sera notre priorité pour cette négociation ainsi que pour les futurs accords commerciaux.”

Faits sur le commerce:

  • Les importations en provenance du Royaume-Uni ont augmenté en 2020, passant de 15,9 millions $ CAN en 2019 à 31,6 millions $. Cependant, en 2021, il y a eu une baisse à 16,3 millions $.
  • Les exportations vers le Royaume-Uni se sont élevées à 20,2 millions $ en 2019, 17,7 millions $ en 2020, et en 2021, elles ont diminué à 7,6 millions $.
  • La balance commerciale pour 2021 était de -8,7 millions $ en faveur du Royaume-Uni.
  • En vertu de l’Accord provisoire sur la continuité des échanges entre le Canada et le Royaume-Uni, l’accès total du Canada au bœuf sans hormones était de 3 279 tonnes en 2021 et sera de 3 869 tonnes en 2022. En vertu de l’ACC, le Royaume-Uni bénéficie d’un accès complet aux droits de douane du Canada.

L’ACEB continuera de surveiller la balance commerciale du bœuf entre le Canada et le Royaume-Uni et les négociations à venir.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Michelle McMullen
Directrice des communications
Association canadienne des éleveurs de bovins
403-451-0931| [email protected]

Pour un PDF du communiqué de presse, cliquez ici.