Environnement & changement Climatique

Comme les politiques et les mesures gouvernementales sont conçues pour atténuer le changement climatique, améliorer la production agricole durable, préserver et améliorer la biodiversité dans les paysages agricoles, ainsi que la résilience et le rétablissement après une pandémie, le gouvernement doit reconnaître que l’agriculture, et en particulier la production de boeuf, jouera un rôle important dans la résolution de tous ces problèmes. Les éleveurs de bovins font partie de la solution dans tous les cas. 

Les politiques et les mesures judicieuses doivent trouver écho auprès des agriculteurs et des éleveurs canadiens autant qu’auprès du gouvernement et du grand public. Les politiques et les programmes environnementaux conçus par le gouvernement fédéral doivent tenir compte de l’expérience des agriculteurs et des éleveurs canadiens. Le gouvernement du Canada peut aider l’industrie canadienne du bœuf à jouer un rôle central dans l’atteinte des objectifs de réduction des GES (gaz à effet de serre) du Canada en favorisant des pratiques scientifiques et incitatives qui encouragent la séquestration du carbone dans les sols et les milieux humides et en utilisant des technologies et des méthodes de gestion qui réduisent les émissions globales et l’intensité des émissions. 

Biodiversité 

Pollution de l’air 

Trois vaches Hereford debout devant un champ de maïs avec une autre vache couchée à droite.
  • L’ACEB recommande que le gouvernement fédéral aide l’industrie canadienne du boeuf à jouer un rôle clé dans l’atteinte des objectifs de réduction des GES du Canada en favorisant des pratiques scientifiques et incitatives qui encouragent le stockage du carbone dans les sols et les terres humides et en employant des technologies et des méthodes de gestion qui réduisent les émissions globales et l’intensité des émissions. 
  • Les éleveurs de bovins canadiens gèrent plus de 44 millions d’acres de prairies cultivées et indigènes qui, de façon prudente, stockent 1,5 milliard de tonnes de carbone et séquestrent l’équivalent de 3,6 millions de voitures en émissions de carbone supplémentaires chaque année. Lors de l’élaboration de politiques et de programmes, le gouvernement fédéral doit reconnaître et valoriser le côté séquestration du cycle du carbone assuré par la gestion réfléchie des éleveurs de bovins canadiens. 

Solutions axées sur le marché 

Il est indispensable que le gouvernement facilite la création de systèmes axés sur le marché pour évaluer les biens et services écologiques dérivés des terres agricoles, en particulier les terres gérées par les éleveurs de bovins, et qu’il mette en place des systèmes d’incitation. La rentabilité est essentielle à la durabilité des exploitations bovines et des éleveurs, et des compensations incitatives légitimes pour la fourniture de biens et services écologiques provenant des exploitations bovines peuvent améliorer la rentabilité et la durabilité. Ces processus peuvent inclure des marchés liés au stockage du carbone, à la réduction des GES, à l’amélioration de la qualité et de la quantité de l’eau, aux loisirs, à la protection et à l’amélioration des zones humides, à l’amélioration de la biodiversité et plus encore. Le Canada est loin derrière d’autres juridictions, notamment les États-Unis, sur ce plan et le gouvernement fédéral peut jouer un rôle essentiel dans le rattrapage. L’établissement de tels systèmes de marché permettrait aux Canadiens de faire des réclamations et des investissements crédibles sur des aspects environnementaux spécifiques. 

Voici quelques exemples de services écologiques fournis sur des terres privées gérées par des éleveurs de bovins: 

  • Expansion des zones tampons riveraines qui fournissent un habitat faunique essentiel et améliorent la qualité de l’eau,
  • Créer, restaurer ou maintenir des zones humides, qui améliorent la qualité de l’eau et protègent contre les inondations,
  • Gestion de la prairie indigène pour améliorer l’habitat essentiel des espèces en péril,
  • La création de haies pollinisatrices afin de fournir un habitat aux pollinisateurs
  • Revégétalisation des prairies pour séquestrer le carbone.

Plus d’informations sur les mesures prises par le secteur du boeuf en matière de durabilité.

Tous les objectifs 2030 du secteur du boeuf.

Ressources pour les producteurs sur XXX.