Les producteurs de boeuf canadiens encouragés par l'intérêt croissant pour le PTPGP

Calgary, AB – Les producteurs de boeuf canadiens sont encouragés par le récent intérêt pour l'expansion du commerce par le biais du PTPGP. Depuis l'entrée en vigueur du PTPGP le 30 décembre 2018, les exportations de boeuf canadien ont augmenté de 37 % en volume et de 35 % en valeur (2020 par rapport à 2018). De janvier à août 2021, les exportations continuent d'augmenter vers les pays du PTPCP et sont en hausse de 60 % en volume et de 66 % en valeur.

Divers marchés manifestent un intérêt croissant pour l'adhésion au PTPGP, avec des demandes officielles du Royaume-Uni, de Taïwan et de la Chine, et un intérêt soutenu de la Corée du Sud. L'Association canadienne des éleveurs de bovins a toujours plaidé en faveur de l'expansion du PTPGP, sous réserve de l'examen des barrières spécifiques à chaque pays et de leur potentiel pour le commerce du boeuf.

"Nous nous attendons à ce que la région asiatique détienne le plus grand potentiel de croissance de la demande de boeuf au cours des 25 prochaines années et sécuriser un accès supplémentaire aux marchés asiatiques clés est une priorité pour nous." - Bob Lowe, président de l'Association canadienne des éleveurs de bovins. "Nous sommes encouragés de voir l'intérêt d'autres pays à rejoindre le PTPGP, tant qu'ils respectent la nature ambitieuse de l'accord commercial, qui devrait ouvrir et élargir les exportations pour les agriculteurs et les éleveurs de boeuf canadiens."

Les producteurs de boeuf canadiens exportent environ 50 % du boeuf produit au Canada et ce commerce ajoute une valeur de 775 $ CAD par animal comparativement à si les producteurs pouvaient seulement vendre sur le marché canadien.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:
Gestionnaire des communications
Association canadienne des éleveurs de bovins
communications@cattle.ca